Introduction

Qu'est-ce qu'un site statique?

La création d'un site internet a bien sûr commencé par l'apprentissage du HTML et CSS, incrustation d'images au format (png, jpg ou gif), insertion d'audio au format (mp3, ogg, mp4), on appelle cela un site web de type "statique", ce qui signifie que l'internaute ne pourra pas interagir avec le site web, c'est à dire le contenu est et restera comme tel.

Qu'est-ce qu'un site dynamique?

Maintenant à la différence d'un site Web statique, un site web dynamique évoluera en fonction des actions de l'internaute, les pages dynamiques permettent de présenter les informations de différentes manières.

Très souvent ce genre de site web utilise un langage PHP/MYSQL pour la gestion des pages Web, l'utilisation du PHP évitera au webmaster de créer n lignes de codes identiques afin d'insérer celles-ci dans x pages, l'interaction entre PHP/MYQSL permet d'obtenir une interaction entre une base de données et le langage PHP que nous verrons bien plus tard.

L'exemple de l'internaute qui se connecte à son profil est pour moi l'un des meilleurs exemples qui montrent que c'est un site web dynamique et non statique.

Installation de MAMP sur un MAC

Travaillant uniquement sur un ordinateur de type MAC, je n'expliquerais pas la mise en place d'un serveur sur Linux ou Windows

Dans le cas d'un MAC nous installerons le logiciel suivant https://www.mamp.info

Logo MAMP

PRESENTATION DE MAMP


MAMP est l'équivalent de XAMMP sous Windows, comme pour Windows on retrouve un package que l'on peut télécharger qui comprendra (APACHE, PHP/MYSQL), dans notre cas étant sous Mac il suffira de récupérer le package.dmg puis décompresser celui-ci et enfin faire un copier/coller du logiciel dans le répertoire Applications.


Configuration MAMP

CONFIGURATION DE MAMP


Lorsque vous cliquez sur l'onglet Préférences, vous accédez à trois nouveaux onglets ou vous trouvez

  • - Démarrer/Arrêter
  • - Ports
  • - PHP
  • - Apache

Ensuite si vous souhaitez accèder à la page web d'outils, il suffira de cliquer sur le bouton [ Ouvrir la page d'accueil ]


Onglets MAMP

ONGLETS DE MAMP


Cet onglet permet de démarrer, éteindre, modifier la page d'accueil puis modifier la page URL de la page d'accueil comme par exemple /MAMP/


Ports MAMP

PORTS DE MAMP


Vous pouvez visionner ou modifier le Port Apache ou Port MySQL.
En cliquant sur le bouton [ Ports par défaut d'Apache et de MySQL], les ports sont remis à zéro avec les valeurs par défaut ou usine.
Le bouton [Ports par défaut de MAMP] permet aussi de mettre par les paramètres usines.


PHP MAMP

PHP DE MAMP


Je n'ai pas plus d'informations sur cette onglet, à priori on peut changer la version PHP.


Apache MAMP

APACHE DE MAMP


Cet onglet permet de définir l'endroit ou se trouvera tous vos fichiers Web (HTML/CSS/SQL/PHP/JS).

Lorsque vous taperez dans votre browser l'adresse suivante http://localhost, vous accéderez à la racine de vos répertoires.

Présentation de PHPMYADMIN

Presentation_PHPMYADMIN.png

Onglet DEMARRER

Cet onglet permet de vous donner accès aux paramètres du serveur MySQL(login, mot de passe, socket ...) dans vos propres scripts PHP

Onglet Mon Site Web

Cet onglet permet d'accèder au chemin ou se trouve votre répertoire propre à votre site web, voir exemple ci-dessous

Dans mon cas vous trouvez plusieurs répertoires ou se trouvent différents sites Web écrits en PHP sur votre ordinateur, l'architecture sera aprés la même chose à part que trés souvent la racine de votre répertoire s'appelle public_html.

Presentation MySite

Onglet phpinfo

Cet onglet permet d'accèder à toutes les informations propres à la version de PHP avec toutes les caractéristiques.

Nota: je vous laisse découvrir par vous même tout ce que propose cet onglet.

Onglet Outils

Menu Outils_PHPMYADMIN

Ce menu est composé de 3 outils dont seul l'outil phpMyAdmin sera expliqué, pour le reste je n'ai jamais utilisé les 2 outils(Xcache et LitephpMyAdmin), donc je ne dis qu'ils sont inutiles mais tout simplement que j'en ai jamais eu l'utilité.

L'outil phpMyAdmin permet d'accèder à la gestion de la base de données (création, modification ...), mais nous verrons cela plus tard lorsque nous aborderons la création d'une base de données.

Outil_Menu_phpMyAdmin

Pour finir les onglets FAQ et le site de MAMP vous permettra d'accèder à différentes informations comme de l'aide, les questions les plus frèquemment utilisées et l'accès au site officiel de MAMP.

Editeur Sublime_Text

editeur Sublime_Text

Editeur

Au vu du nombres d'éditeurs gratuits qui existent sur Internet, je vous laisse prendre celui qui vous conviendra le mieux, dans notre cas nous allons utiliser le logiciel SublimeText (logiciel permettant d'éditer différents codes), il est gratuit et très performant.

Remarque: tous les 50 enregistrements, il est demandé si l'on souhaite achter la version payante, pour continuer avec la version gratuite, il suffira de cliquer sur CANCEL ou sur Purchase afin de contribuer pour l'achat de cette superbe application


Syntaxe de PHP

Balise PHP

Le début d'une balise en PHP commence toujours par un chevron puis ? ensuite on met php et finit par ? puis on ferme le chevron>

Début PHP

Remarque: vous pouvez rencontrer des balises de type <% et %>, cette notation n'est cependant pas trés répandue et devra être abandonnée avec la version 6 de PHP.

Affichage PHP

Pour afficher du PHP il suffira d'utiliser la fonction echo

Nota: n'oubliez pas de mettre le point virgule ; après le guillemet final.

Remarque: vous risquez de rencontrer une erreur si vous mettez par exemple
echo "Bienvenue dans le code "PHP"", les doubles guillemets de PHP vont poser problème pour cela il faudra faire appel aux caractères d'échappement.

Le caractères d'échappement

Celui-ci se nomme \ (anti slash), qu'il faudra noter avant le caractère à échapper comme l'exemple suivant:
echo "Bienvenue dans le code \"PHP\"";

Le caractère d'échappement va permettre ne pas interpréter le caratère qui suit le \ (Anti-Slash).

Fonction_Echo

Commentaire en PHP

Comme pour différents langages, il est important de connaître les commentaires dans le PHP, il exite deux façons:

  • Façon 1: il suffit de noter un double slash comme // pour commenter une ligne.
  • Façon 2: il suffit d'utiliser les commentaires utilisées en CSS pour commenter plusieurs lignes, il faudra donc taper /*Commentaire multi lignes */
Commentaire_PHP

Les variables et leurs types

Une variable, c'est une petite information stockée en mémoire temporairement.

Les variables sont précédés d'un $, donc pour déclarer une variable il suffira de taper la commande suivante:

$maVariable = 15;, on crée une variable puis on lui affecte la valeur 15.

Nota: vous pouvez affecter une chaine de caratères appelé très souvent (STRING) à une variable il suffira de mettre la valeur entre "", ensuite pour afficher une variable il faudra taper la commande echo puis le nom de la variable.

Il existe 4 sortes de variables que l'on peut utiliser:

  • String: permet de stocker des caractères (chaine de caractères).
  • Int: permet de stocker des nombres entiers (comme par exemple 12).
  • Float: permet de stocker des nombres à virgule (comme par exemple 12.24).
  • Nota: le séparateur est un point . et non une virgule ,, faites bien attention à cela.

  • BOOL: cette variable est binaire, c'est qu'elle sera vraie ou fausse (true) ou (false).
  • NULL: Il reste un dernier type de variable qui se nomme NULL, nous verrons cela plus tard.
Commentaire_PHP

Remarque: attention il y a une erreur dans l'image ci-dessus, le + (utilisé en Javascript) doit être remplacé par un point . (utilisé en PHP).

Le . permet de concaténer (permet de réunir deux chaînes) plusieurs variables ou plusieurs STRING, un exemple de concaténation est montré ci-dessous.

Différents types de variable

Type_Variable

Opérations sur les variables

Comme pour tous les langages, on peut utiliser différents opérandes sur les variables comme le +, le -, le *, le / et pour finir le modulo %.

Nota: l'opérateur Modulo va permettre de récupérer le reste de la division, ensuite en ce qui concerne l'ordre des opérateurs arithmétiques, il faudra suivre tout simplement les régles "ordre de priorités des opérateurs"

Prenons l'exemple suivant $result = 10 -2*4= 2, car 2*4=8 et donc 10-8=2

Mais là aussi nous verrons cela au fur et à mesure lors des prochains chapitres.

Les constantes

les constantes ou les variables sont identiques à une seule chose près, lors de l'affectation d'une valeur à une constante, cette affectation ne pourra se faire qu'une et une seule fois.

Une constante est souvent utilisée lorsque l'on souhaite utiliser une constante à plusieurs endroits du code de vos pages PHP, si par hasard la valeur de la constante doit changer, il suffira de modifier uniquement la valeur initiale de la constante et automatiquement toutes les valeurs seront modifiées automatiquement.

Le mot clef utilisé pour définir une constante est define.

Constante_PHP

Conditions en PHP

Maintenant que nous savons afficher des variables avec leur types, il serait intéressant de pouvoir mettre une condition.

Prenons l'exemple du page de connexion ou la personne doit avoir au moins 18 ans, alors il faudra définir une condition, nous alllons donc utiliser la condition if else.

Gestion de la condition IF ELSE

Donc contnuons sur notre exemple de page ou la personne doit avoir plus de 18 ans.

Mais avant d'utiliser les conditions vous devez connaître les symboles de (comparaison, égalité, infériorité, supériorité)

Signes de comparaison

Une fois les symboles appris nous allons pouvoir commencer à mettre en oeuvre l'exemple de la page de connexion.

Ci-dessous le code en PHP ainsi que le résultat qui donnera Bienvenue sur cette page.

Condition if/else

L'autre exemple prend en type de variable une booléene, nous avons donc comme résultat Désolé, vous n'avez pas l'âge.

Condition if/else

Gestion de la condition IF ELSEIF /ELSE

Il serait tellement facile d'avoir qu'une condition mais dans la vie ce n'est rarement le cas, imaginons que la page de connexion doit prendre en compte plus d'un paramètre (age, nationalité, email).
et qu'au minimum il faut age et email comment allez vous vous y prendre ?

Avant de coder nous allons voir une étape importante que l'on appelle les conditions multiples.

Condition multiples

Ensuite voyons l'exemple ou l'utilisateur doit sasir au minimum sa nationalité et son âge dans des champs prédéfinis, ce que nous verrons bien plus tard car pour l'instant on se cantonne à affecter des valeurs à des variables.

Condition multiples exemple Le résultat sera: Bienvenue sur cette page

Cas IF ELSEIF /ELSE

Dans le cas de trois choix, il va falloir utiliser la condition IF ELSEIF /ELSE, prenons le cas ou la personne est soit un homme ou une femme, celle-ci doit avoir plus de 18 ans et pour finir doit être de nationalité Française, sinon elle passe son chemin, voyons cela en exemple:

Condition multiple if else else if

Remarque: il existe une autre manière de coder, on appelle cela des conditions ternaires, tout est compacté afin de gagner de la place, certe on gagne de la place mais on perd souvent en lisibilité.

Il est important de comprendre que les opérateurs renvoyent le retour TRUE ou FALSE, donc le fait d'écrire if ($a > $b) est en fait la même chose que d'écrire if (($a > $b) == TRUE), mais là aussi nous verrons des cas concrets plus tard.

Gestion de la condition SWITCH

Lorsque vous avez trop de conditions le fait d'utilisaer la condition (if/elseif else) peut devenir trés vite lourde, pour cela il existe une solution permettant de switcher selon le résulat trouvé.

Prenons l'exemple suivant, selon le drapeau choisi (là aussi je pose le contexte) une phrase différente apparaîtra.

Le fait d'utiliser la commande switch va permettre de faire un choix selon la variable sélectionnée.

Condition Switch

Le résultat sera: Vous êtes sur une page Française, car la valeur est FR.

Inclusion de fichier

Un script PHP peut à tout moment faire appel à d'autres scripts par l'intermédiaire de la fonction include()

L'inclusion de fichiers PHP va permettre de gagner un temps considérable, nous allons prendre l'exemple d'un site web.

Comme vous le savez une page web ou même un site est toujours composé de:

  • Bloc ENTETE (HEADER)
  • Bloc Contenu du site (CONTENT)
  • Bloc sur le côté (ASIDE)
  • Bloc de pied de page (FOOTER)

Lorsque vous créez un site web en HTML et uniquement en HTML, prenons l'exemple du menu, si vous avez 4 pages il faudra donc créer à chaque fois le menu dans chaque page, chaque modification du menu devra être répercuté sur chaque page web, vous l'aurez compris le fait d'inclure par exemple le HEADER ou se trouvera le menu, vous modifirez une et une seul fois le code dans votre fichier HEADER.

Bloc d'une page Web

Voyons maintenant le code à implémenter dans une page Web.

L'insertion d'un include se fait de la façon suivante: include ("XXX.php");

Structure en code PHP avec include

Remarque: par défaut on crée souvent un répertoire inc où se trouvera tous vos inclusions de fichiers.


Boucles en PHP

Les boucles vont permettrent de répéter une ou plusieurs informations, il exite plusieurs "fonctions de boucle" que nous allons voir en détail comme: While et For.

Gestion de la boucle While

Cette boucle fonctionne de la manière suivante, tant que ma valeur n'est pas équivalente à la valeur attendue, je continue ma boucle.

Dans l'exemple ci-dessous, nous pouvons assimiler ce petit bout de code aux fameuses tables de multiplication que nos écoliers doivent apprendre par coeur.

Boucle While

Attention, si la condition n'est pas réalisable, votre boucle tournera à l'infini, mais ne vous inquiétez PHP refuse normalement de travailler plus d'une quinzaine de secondes, il s'arrêtera tout seul s'il voit que son travail dure trop longtemps et affichera un message d'erreur.

Gestion de la boucle FOR

Cette boucle est identique à la boucle WHILE sauf que (la déclaration, la condition et l'incrémentation) se déclare sur la même ligne.

Voyons donc avec ce petit exemple ci-dessous, nous allons reprendre le principe de la table de multplication comme cela avait été vu avec la boucle WHILE.

Boucle FOR

Les tableaux

Constitution d'un tableau indexé

Lorsque que l'on veut insérer une liste d'information dans une variable, on peut utiliser la variable array qui va nous permettre de mettre différents éléments dont nous allons voir tout de suite l'utilisaton ou la fonction:

Il existe deux types de tableaux (tableaux indexés ou tableaux associatifs)

Comme pour toute variable, il faut au début déclarer la variable de type tableau puis lui instancier les valeurs que l'on souhaite.

Comme pour les autres variables, il faut commencer le début de la variable par $ puis le nom de la variable, ensuite vous devez indiquer les éléments entre crochets et séparé d'une virgule pour finir n'oubliez pas le point virgule

Nota: un tableau est composé d'éléments qui sont eux mêmes désignés par un index

Attention l'indexage dans un tableau commence toujours à Zéro.

Tableau_PHP

Remarque: ci-dessous vous pouvez voir une erreur suite à la commande echo sur l'affichage d'un tableau.

Erreur_Tableau_PHP

Affichage d'un tableau

Voyons maintenant les deux commandes permettant d'afficher un tableau de manière brute mais un affichage quand même

  • print_r permet de voir le contenu des éléments du tableau plus leurs indexes.
  • var_dump permet de voir le contenu des éléments, leurs indexes plus le type d'élément (FLOAT, STRING, INT …).

Mais comme d'habitude voyons cela en image, comme on dit souvent en France une image vaut mille mots.

Affichage_Tableau_PHP Array ( [0] => 0 [1] => 1 [2] => 2 [3] => 3 [4] => 4 )
array(5) { [0]=> string(10) "un chiffre" [1]=> string(10) "une lettre" [2]=> int(6) [3]=> string(7) "un huit" [4]=> int(10) }

Constitution d'un tableau associatif

La différence entre un tableau indexé et un tableau associatif c'est qu'un index sera remplacé par un mot clé, comme le montre l'exemple ci-dessous:

  • $notes['jean']=15;
  • $notes['alain']=12;
  • $notes['michel']=14;
  • $notes['claire']=19;

Remarque: Le mot clé devra être unique pour éviter toute confusion.

$notes=array('jean'=>12, 'jean'=> 3 'jean'=>23, 'jean'=>43);

Parcourir un tableau indexé

Nous allons voir maintenant comment parcourir un tableau "indexé"avec une boucle FOR

Affichage d'un tableau par une boucle

RESULTAT de la boucle FOR


votre valeur est: chiffre1
votre valeur est: chiffre2
votre valeur est: chiffre3
votre valeur est: chiffre4
votre valeur est: chiffre5

Il existe aussi une boucle FOREACH

Prenons exactement le même code que ci-dessus, mais cette fois-ci avec la boucle FOREACH

Affichage d'un tableau par une boucle FOREACH

RESULTAT de la boucle FOREACH


- Votre valeur est: chiffre1

- Votre valeur est: chiffre2

- Votre valeur est: chiffre3

- Votre valeur est: chiffre4

- Votre valeur est: chiffre5

Parcourir un tableau associatif

Comme pour le parcours d'un tableau indexé, nous allons voir maintenant le parcours d'un tableau associatif avec la boucle FOREACH.

Affichage d'un tableau associatif par une boucle FOREACH

RESULTAT de la boucle FOREACH avec un tableau associatif


[prenom] vaut François
[nom] vaut Dupont
[adresse] vaut 3 Rue du Paradis
[ville] vaut Marseille

Pour finir il existe d'autres commandes qui permettront de vérifier si une clé existe ou pas, mais nous verrons cela plus tard dans un autre chapitre.


Fonctions en PHP

L'intérêt majeur des fonctions est de pouvoir appeler autant de fois que l'on souhaite la fonction qui aura été crée prédédemment.

Je m'explique les fonctions sont comme des robots "intelligents" qui vont s'adapter en fonction de ce que vous voulez faire et qui permettra d'automatiser les tâches courantes.

Décryptage d'une fonction?

Imaginons que vous souhaitez créer une fonction qui permettra de calculer le volume d'un cube par exemple.

On va commencer par le mot clef function puis on note le nom de la fonction (Vcube) et pour finir on note entre parenthèses le paramètre $val.

Entre accolades {   } on note le contenu de la fonction, dans notre cas on multiplie notre valeur $val trois fois afin d'obtenir le volume d'un cube puis on affiche celle-ci avec la commande echo

Nota: pour rappel on utilise le . afin de créer une concaténation.

Fonction en PHP

Remarque: dans le cas de cette fonction rien n'est renvoyée, celle-ci fait un calcul et c'est tout, la commande return permet de retourner par exemple une valeur par rapport à un calcul.

Oui je sais vous voulez un exemple premnons le cas du calcul de la surface d'un carré (Longueur X Largeur) sera mise dans une variable puis retourner.

Fonction en PHP avec code de retour

Fonctions prédéfinies

Il existe des centains de fonctions prédéfinies qui permettent de :

  • Afficher un texte, vous la connaissez déjà celle-ci s'appelle echo.
  • Fonction renvoi l'heure
  • Fonction donnant des informations sur un fichier
  • Fonction mathématique
  • Fonction permettant de calculer la longueur d'une chaîne strlen()
  • Fonction permet de rechercher et remplacer une chaine
  • ...

Pour ceux qui souhaitent en savoir plus, il vous suffira d'aller voir le site suivant http://fr.php.net/manual/fr/funcref.php

Fonctions avec paramètres par défaut

Il est possible de définir des paramètres par défaut au cas où l'utilisateur n'a pas noté d'argument, mas voyons cela en exemple, nous allons reprendre le même code que ci-dessus mais avec une modification.

Fonction en PHP paramètres prédéfinis

Gestion d'une base de données (BDD)

Maintenant que vous avez vu les variables, nous allons voir la gestion des données dans une base, à la différence d'une variable l'écriure dans une base de données (BDD) n'est pas temporaire, cela signifie que vos données resteront de manière définitive tant que vous ne supprimerez pas celles-ci.

Fonctionnement d'une base de données

Une base de données permet d'enregistrer des données de façon organisée et hiérarchisée

Maintenant que vous avez une connaissance sur le langage PHP, il va falloir apprendre un nouveau langage, eh oui encore un, celui-ci s'apellera le SQL, ce langage va vous permettre de dialoguer avec la base données afin d'en extraire les informations nécessaires à la bonne utilisation de votre site web.

Tout d'abord il va falloir créer une base de données avec l'outil PHPMYADMIN présenté précédemment, vous allez créer une base de données dont le nom sera testphp.

Voyons donc la procédure ensemble:

Menu PHPMYADMIN
  • Cliquer sur l'onglet Base de données
  • Rentrer le nom de votre base de données (testphp) dans le champ (Nom de base de données)
  • Cliquer sur le bouton Créer

Création base de données

- Maintenant que la base de donnée est créer, il va falloir créer une table avec quelques champs.

- Noter comme nom de table Personne qui sera composée de 4 champs puis cliquer sur le bouton Exécuter.

Création d'une nouvelle table sur PHPMYADMIN

- Nous allons donc créer 4 champs qui seront composés des champs (Id, Nom, Prenom, Mail)

Remarque: je ne vais pas rentrer dans le détail en ce qui concerne les différents champs et options que l'on peut sélectionner, cela prendrai beaucoup trop de temps et cela risquerait de vous noyer, nous allons donc avancer pas à pas.

  • Dans le premier champ vous notez IdPersonne, ensuite vous sélectionner INT, puis vous sélectionner Primary et cocher AI.
  • Nota: AI signifie auto incrémente, cela servira de repère, vous comprendrez par la suite.

  • Dans le deuxième champ, vous notez Nom puis sélectionner VARCHAR avec 255 caractères.
  • Dans le troisième champ, vous notez Prenom puis sélectionner VARCHAR avec 255 caractères.
  • Dans le deuxième champ, vous notez Mail puis sélectionner VARCHAR avec 255 caractères.
  • Cliquez sur le bouton Sauvegarder
Création des champs base de données

Maintenant nous allons rentrer des informations afin de pouvoir jouer par la suite avec la base de données.

Nous allons rentrer les informations suivantes, afin d'être le plus précis possible j'ai crée un petit tableau ou je rensigne les informations à noter.

Nom Prenom Mail
DUVAL Jean duval@gmail.com
DUPONT Michel dupont@gmail.com
MARTIN François martin@gmail.com
  • Cliquez sur l'onglet Insérer
  • Commencer à rentrer les informations qui figurent dans le tableau (Nom, Prenom, Mail)
  • Cliquer sur Exécuter afin d'insérer les informations.
Gestion de l'onglet Afficher dans PHPMYADMIN

Une fois les informations rentrées, vous pourrez voir la liste de vos informations qui figurent dans l'onglet Afficher

Remarque: rien ne vous empêche de noter beaucoup plus d'informations, à vous de voir mais soyez conscient que par la suite je ne pourrais pas vous montrer le même résultat lors de mes aperçus d'écrans.

Une dernière chose et ensuite on va repartir sur la partie PHP, eh oui il ne faut ps oublier que l'on souhiate discuter avec la base de donnée avec du code en PHP.

Sauvegarde de la base de donnée

Imaginons vous avez rentré des centaines de données dans votre table, bien évidemment on n'a pas envie de tout recommencer, nous allons donc suivre une petite procédure permttant de sauvegarder les données, allez dans l'onglet Exporter.

  • Cochez la case Personnalisée.
  • Dans le champ Ligne, cliquez sur Exporter toutes les lignes.
  • Dans le champ Sortie, cliquez sur la case Diriger la sortie vers un fichier(noter dans le champ modèle de nom de fichier @TABLE_TESTPHP.
  • Dans le champ Format, on sélectionne SQL si cela n'est pas déjà fait.
  • Dans le champ Options spécifiques au format, on sélectionne SQL si cela n'est pas déjà fait.
  • Laissez tout le reste par défaut puis cliquez sur le bouton Exécuter.
  • Une fois le bouton exécuter, votre fichier SQL sera téléchargé dans le répertoire de téléchargement (en tout cas dans le cas d'un MAC).

Récupération de la base de donnée

Maintenant ce que je vais vous demander c'est de supprimer votre base de données puis d'importer le fichier SQL précédemment sauvegardé.

Quoi mais si cela ne marche, eh oui c'est le risque mais dans notre cas ça sera juste une base de donnée à créer et 3 lignes à recréer.

Mais ne vous inquiètez pas, tout va bien se passer, passons à la suite et suivez la procédure:

Suppression de la base de donnée

  • Cliquez sur la nom de la base de données (afin de sélectionner la base et toutes ses tables).
  • Cliquer sur l'onglet OPERATIONS
  • Cliquez sur la ligne Supprimer la base de données (DROP)
  • Un message vous demande si vous voulez réellement supprimer la base, répondre oui.

Restauration de la base de donnée

  • Créer de nouveau votre base de donnée avec le nom testphp
  • Cliquez sur la base de donnée testphp
  • Cliquez sur l'onglet IMPORTER afin de récupérer votre fichier SQL
  • Cliquez sur le bouton Choisir afin de choisir le fichier (_TABLE_TESTPHP.sql)
  • Cliquez sur le bouton Exécuter.

Nota: j'essayerai de vous créer une petite vidéo afin de montrer la création de la base de données, l'insertion des informations, la sauvegarde de la base de donnée, la suppression de celle-ci puis pour finir la restauration.

Accés à la base de donnée

Maintenant que votre base de donnée est crée, nous allons commencer à discuter avec, comme d'habitude, je vais vous montrer un exemple ci-dessous ou j'essayerai de vous expliquer le fonctionnement pas à pas.

Etape 1: informations

Info de la base de donnée

Pour nous connecter à la base de donnée, nous avons besoin de:

  • Type de serveur: mysql:host=localhost
  • Nom de la base de donnée: dbname=testphp
  • Login pour accéder à la base de données (par défaut c'est root)
  • Password pour accéder à la base de donées((par défaut c'est root)

Maintenant que nous avons les informations nécessaires à la connexion, nous allons nous connecter à la base avec du PHP, et c'est parti.

Connexion à la Base de donnée

Whoua c'est quoi tout ce code, oui je sais cela fait beaucoup à digérer mais on va essayer chaque ligne ensemble, allez accrochez-vous et de toute façon je vous fournirais un petit fichier zippé avec le code source et les images, cool non.

Explication de la connexion

Tout d'abord avant de commencer nous avons 2 blocs compris entre TRY(essaye) et CATCH(attrappe), on peut comparer TRY à la condition IF et CATCH à ELSE

  • $bdd = new PDO("$Server;$bdd", "$Login", "$Password"); permet d'ouvrir une connexion.
  • $bdd -> setAttribute(PDO::ATTR_ERRMODE, PDO::ERRMODE_WARNING); cette ligne permet d'avoir un retour ERREUR si une erreur apparaît dans le SQL.
  • La prochaine ligne affiche l'image si la connexion a fonctionnée, pas besoin de plus d'explications.
  • catch (Exception $e), comme dit précédemment on commence à attraper les erreurs
  • $Result1=$e->getMessage();Affiche le message complet si on rencontre une erreur.
  • $Result=$e->getCode(); permet de récupérer le code d'erreur.
  • Pour finir la commande die() permet de quitter le CATCH.

Attention, les informations qui figurent dans le fichier permettant de se connecter à la base de données sont réservées uniquement au travail en LOCAL d'où le nom localhost pour le type de serveur
Toutes les informations devront être changées en fonction de votre fournisseur d'accés Web.

BACK TO TOP